Fascination Rosenthal

„CELUI QUI CROIT ÊTRE ARRIVÉ NE PROGRESSE PLUS.“

Philip Rosenthal

2019 - Un pionnier de la porcelaine devenue entreprise de design internationale

Les produits Rosenthal captivent par leur design, leur technicité, leur qualité, et leur sens de l'innovation à toute épreuve. Des designers établis et de nouveaux venus en vogue conçoivent des collections avant-gardistes pour des tables joliment dressées et un intérieur haut de gamme agrémentés de cadeaux et accessoires exclusifs. L'entreprise de porcelaine « Made in Germany » produit des pièces d'artisanat exceptionnelles et fête cette année son 140ème anniversaire.

2019 - Le Bauhaus fête ses 100 ans – Rosenthal en célèbre les icones

En 1919, Walter Gropius (1883-1969) fonda le Staatliche Bauhaus, un lieu d'expérimentation de design global. En 1963, de nombreuses années après la fermeture du Bauhaus, il reçut une demande de Philip Rosenthal, relative à l'usine de production Rosenthal am Rothbühl à Selb. Ce projet n'a pas seulement abouti à une construction industrielle d'une modernité révolutionnaire sous l'emblême du Bauhaus, à la collection de porcelaines TAC au succès mondial, mais aussi à une amitié profonde entre deux humanistes qui ont transformé notre façon de penser et d'agir.

Radicalement moderne
l'exposition Bauhaus
À cette occasion, Rosenthal renoue avec les créations de Walter Gropius à travers l'exposition « Radicalement moderne ».
designed by Gropius
TAC "Stripes 2.0"
La collection de services TAC « Stripes 2.0 » redonne vie au décor « Stripes » créé en 1969 par Walter Gropius.

2018 - 25 ans de collaboration entre Rosenthal meets Versace

Pour célébrer le 25e anniversaire de la collaboration de Rosenthal avec la maison de mode milanaise, Rosenthal meets Versace présente une édition limitée de pièces particulières : 25 assiettes et tasses à thé ornées de 25 décors légendaires qui racontent l'histoire de cette coopération exceptionnelle comme un voyage à travers le temps, l'espace, les cultures et les mythes.

2017- La plus fine des porcelaines rencontre une céramique fascinante

La nouvelle forme Junto de Rosenthal produit une atmosphère caractéristique, et réunit de façon innovante et fantaisiste les individus du monde entier à travers leur amour des bons repas. Un mélange de porcelaine raffinée, aux formes fluides et subtiles, de céramique fascinante et de bois chaleureux, qui se décline en de nombreuses combinaisons possibles pour correspondre à chaque culture culinaire.

2016 - Récompenses, récompenses, récompenses

Déjà onze récompenses de design en 2016, parmi lesquelles le « red dot Design Award » pour Nightingale, le « iF Design Award » pour Kitchen by Thomas, le « German Design Award » pour Meta, Mitis et Domo, et le « Good Design Award » pour Squall, ainsi que des distinctions comme « Préféré des clients 2016 » témoignent de la compétence en matière de design et de l'orientation client de la société Rosenthal. Depuis sa création, l'entreprise s'est vue remettre plus de 500 prix et récompenses.

Lampe Nightingale - de la collection Rosenthal studio-line

récompenses 2016

2016 - Anniversaire : 100 ans Philip Rosenthal

Le grand entrepreneur et visionnaire Philip Rosenthal aurait fêté ses 100 ans le 23 octobre 2016. Il a imprégné le fabriquant de porcelaine comme personne d'autre - avec intuition et clairvoyance, de nouvelles formes et la collaboration avec des designers, artistes et architectes et des approches innovatrices dans l'environnement du travail et le travail collaboratif. Rosenthal célèbre cet anniversaire avec l'exposition exceptionnelle consacrée au design et à l'architecture intitulée « Gropius goes Rosenthal » à KaDeWe (du 31/03 au 27/04/2016), un magazine client consacré à Philip Rosenthal et une collection anniversaire exclusive.

Gropius & Rosenthal
KaDeWe exposition
Gropius goes Rosenthal - exposition à KaDeWe
Gropius & Rosenthal
Palazzo RORO
Gropius goes Rosenthal - Palazzo RORO

2015 - Accessoires inédits pour le poignet

Ce sont les objets les plus petits et les plus fragiles fabriqués à Rosenthal : Cadrans en porcelaine pour la propre collection de montres. Les cadrans de 1,5 millimètres d'épaisseur sont conçus avec beaucoup de méticulosité et à la main dans l'usine Rosenthal à Rothbühl. Les montres se distinguent particulièrement par leur surface brillante et gracieuse et les motifs remarquables, et sont le cadeau parfait.

Présentation de la montre Rosenthal - modèle « Tropea »

Fabrication de cadrans - émaillage

2015 - Plus que de la porcelaine : Intérieur signé Rosenthal

Rosenthal crée en 2015 une propre collection de meubles en utilisant le nom de la marque, qui est dans la lignée traditionnelle de Philip Rosenthal : des meubles luxueux sont conçus en collaboration avec des designers internationaux couronnés de succès, qui satisfont les exigences les plus élevées en matière de design innovant et de qualité artisanale. Mais aussi des classiques plus anciens, comme le fauteuil Nephele crée par le duo de designers Angelo Mangiarotti & Chiara Pampo en 1978 pour « Rosenthal Einrichtung », sont réédités. Les croquis sont transformés par le fabriquant de meubles traditionnels ADA d'Autriche, qui figure aujourd'hui parmi les fabricants de meubles les plus importants d'Europe et qui réalise presque la totalité des travaux dans sa propre entreprise.

2014 - 200 ans Hutschenreuther

À l'occasion du 200ème anniversaire, Hutschenreuther a transformé le motif Blau Zwiebelmuster populaire. Il a été conçu à partir de 1730 d'après des modèles provenant de l'Extrême-Orient et faisait partie des ménages de la haute société depuis le milieu du 19ème siècle. La désignation est apparue de manière populaire sans connaître les vrais motifs d'oignons. En effet, cette décoration ne comporte pas de motifs d'oignons, mais des motifs de grenades, de poires, de pivoines et un bouquet de roses et de bambous - symboles de fertilité, de richesse et d'immortalité. Le souci des détails représente la marque distinctive du motif d'oignon bleu de Hutschenreuther depuis 1930. Le décor intemporel correspond aux exigences d'un foyer moderne et donne envie de dresser une table raffinée grâce aux nombreuses pièces.

2013 - Achat de la marque Arzberg

L'achat de Hutschenreuther est suivi en 2013 de l'achat de la marque Arzberg qui élargit le portefeuille de marques.

2010 - Ouverture du magasin d'usine de Rosenthal

Ouverture du magasin d'usine de Rosenthal Le magasin d'usine de Rosenthal à Selb ouvre ses portes et offre aux passionnés de porcelaine une expérience d'achat unique dans le hall de l'ancienne manufacture Rosenthal d'une superficie de plus de 4 000 m2. Couleur, lumière et style marquent l'ambiance avec des fours tunnels et les lieux de travail de l'époque. Grâce à ses larges passages, à une présentation claire et à ses espaces de repos, le magasin d'usine de Rosenthal se transforme en une expérience très particulière.

2009 - Rosenthal devient membre du groupe Arcturus

Depuis août 2009, Rosenthal est membre du groupe Arcturus, groupe leader du marché de la production d'articles de design de luxe pour la table et la cuisine, et pour les ménages, mais aussi pour l'hôtellerie, duquel Sambonet, Paderno, Ercuis et Raynaud sont également membres. Avec Arcturus et Rosenthal, ce sont deux géants qui se consacrent entièrement au design et à l'innovation, à la haute qualité des produits et à la satisfaction du client et qui se distinguent par un profil imposant, un haut degré de notoriété et une capacité à attirer les clients.

2004 - Ouverture du musée Rosenthal

Lors du 125ème anniversaire de l'entreprise, Rosenthal organise une cérémonie dans le musée industriel européen de la porcelaine (IP) et ouvre le musée Rosenthal. Les visiteurs peuvent y découvrir le développement de l'entreprise de ses débuts en peinture sur porcelaine dans le château Erkersreuth, jusqu'à aujourd'hui en tant que prestataire de style de vie dans le monde entier. Aujourd'hui, ce sont plusieurs musées qui se sont réunis au musée Porzellanikon et le département Rosenthal a été complètement rénové à l'occasion de l'anniversaire de l'entreprise en 2016.

Le nouveau département de Rosenthal au musée Porzellanikon

L'histoire et l'apparition de la porcelaine vont y sont clairement expliquées.

2000 - Sous le signe du lion : la marque traditionnelle Hutschenreuther

Avec le nom Hutschenreuther - fondée en 1814 - Rosenthal fit l'acquisition en l'an 2000 d'une marque riche en traditions et de grande notoriété.

1997 - Nouveau partenaire stratégique

La société Rosenthal AG crée une alliance stratégique en 1997 avec Waterford Wedgwood plc., Dublin, et est majoritairement détenue par le groupe britannique-irlandais. Ensemble, ces deux entreprises dominent le marché mondial des tables dressées et des cadeaux, ainsi que de l'art de la porcelaine et du verre.

1992 - La porcelaine et la mode : Quand Rosenthal rencontre Versace

La coopération avec la maison de mode milanaise Versace débuta en 1992 sous la direction de Gianni Versace. Il avait comme objectif, de convertir son idée d'un style de vie Versace, et trouva le partenaire idéal à Rosenthal. « Versace est un sentiment de vie, et pour ceux qui ont opté de vivre ce sentiment, cela doit être un choix qui s'applique à leur quotidien de manière générale », a déclaré le designer.

La vision initiale de Gianni Versace se trouve encore dans les croquis de « Rosenthal meets Versace » qui aujourd'hui sont en possession de son successeur, sa sœur Donatella Versace, directrice de création. Elle n'a pas seulement développé la ligne de la Maison Versace dans le secteur de la mode. Elle a aussi réinterprété nombreux des décors et motifs de « Rosenthal meets Versace » afin qu'ils restent modernes et attrayants au 21ème siècle aussi.

1980-1999 - L'entreprise Rosenthal AG, du 20ème au 21ème siècle

À la fin des années 80, le secteur de la porcelaine est confronté à une crise structurelle globale. Conditionnée par la fin de la Guerre Froide et l'ouverture des marchés, la situation économique de toute l'industrie de la porcelaine en Europe de l'Ouest s'est empirée. La modification du comportement des consommateurs et la baisse en continu du revenu réel des foyers, a accéléré la récession dans l'industrie de la porcelaine. Dans les années 90, Rosenthal entre dans une phase de consolidation. La production se concentre sur deux sites à Oberfranken. La production et l'administration se modernisent et s'améliorent. Aujourd'hui, la production de Rosenthal se réalise dans l'usine Rosenthal à Rothbühl, Selb et dans l'usine Thomas am Kulm à Speicherdorf. Rien qu'entre 1998 et 2000, 30 millions d'euros ont été investi dans de nouvelles installations de production automatiques. Ainsi, Rosenthal dispose des installations de production les plus modernes dans le monde pour la fabrication de porcelaine et est en bonne position pour être compétitive au niveau mondial.

1979 - Rosenthal fête ses 100 ans

À l'occasion du 100ème anniversaire de l'entreprise, Rosenthal organise une grande fête, réunissant tous les employés et édite une brochure intitulée « L'histoire de Rosenthal », dans laquelle Philip Rosenthal écrit : « Un vrai membre du cercle Rosenthal, est une personne réaliste mais idéaliste, qui est récompensée pour ce qu'elle donne et qui en concordance avec (...) nos objectifs modestes - ou autres, qui facilitent vraiment la vie des gens - va de l'avant. Cent ans de Rosenthal doivent signifier pour nous et nos successeurs : un peu de fierté, beaucoup de chance, mais avant tout une obligation pour la 101ème, 125ème, etc, etc année. »

The Rosenthal story

Philip Rosenthal

1972 - Meubles design conçus par Rosenthal

Philip Rosenthal s'avère particulièrement prévoyant, lorsqu'en 1972 il complète une collection de meubles avec un assortiment de porcelaine classique. Sous le label « Rosenthal Einrichtung » (institution Rosenthal), les meubles sont produits dans une manufacture à Espelkamp, Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Des designers tels Gu?nter Ferdinand Ris, Burkhard Vogtherr et Vico Magistretti conçoivent des pièces marquantes comme le fauteuil boule « Sunball », le programme consacré aux meubles et objets d'intérieur « hombre » et la chaise « Pan ».

Flying Carpet

Relaxer Panton

1969 - TAC - Naissance d'une icône

Qu'est-ce qui est réduit et marquant dans la forme, se trouve sur une table joliment dressée et a un lien avec le Bauhaus ? TAC - une icône des articles de table. Conçu par Walter Gropius et son bureau localisé à Boston « The Architects Collaborative » (TAC), il s'inscrit sur le plan conceptuel dans la lignée du Bauhaus. L'intérêt que porte Gropius à la porcelaine a été éveillé lors de la phase de planification dans la manufacture Rosenthal à Rothbühl. Philip Rosenthal n'avait tout d'abord pas osé demander à l'architecte renommé de lui confectionner un croquis. « Autant demander au Pape de baptiser ma fille », aurait-il dit. Mais heureusement, il a pris son courage à deux mains et a fini par solliciter l'architecte.

1967 - Une usine de porcelaine marque l'histoire de l'architecture

L'ancienne manufacture de porcelaine s'est transformée en une entreprise internationale dédiée à la culture d'habitat et à l'art de la table raffinée. La porcelaine proposée par Rosenthal reste encore « made in Germany », dont la production se réalise à Selb et à Speichersdorf, dans des installations de production très modernes. La nouvelle manufacture de porcelaine « Rosenthal am Rothbühl », construite en 1967 d'après croquis de Walter Gropius, a écrit l'histoire de l'architecture. Des installations de production modernes et l'automatisation assurent une fabrication précise et permettent de maintenir une qualité constante de chaque pièce.

L'usine de Rosenthal Rothbühl

Walter Gropius devant l'usine Rosenthal

1961 - Création de la ligne « Rosenthal studio-line »

En développant la marque « Rosenthal studio-line », Philip Rosenthal fait un choix stratégique en 1961 en matière de développement du produit. Bien avant que le design était à la mode, Rosenthal a coopéré avec des artistes, designers et architectes contemporains, dont parmi eux des grands noms de la branche, comme Raymond Loewy, Walter Gropius, Tapio Wirkkala ou bien Sebastian Herkner. Plus de 150 artistes ont crée jusqu'à aujourd'hui des collections uniques pour Rosenthal ; 500 récompenses de design et de nombreuses références dans des musées de renommée internationale - voilà ce qui justifie le rôle précurseur que joue Rosenthal jusqu'à présent pour une conception de produits innovants.

Rosenthal studio-line
Tapio Wirkkala
développement du produit "Rosenthal studio-line"
Rosenthal studio-line
Andy Warhol
Plus de 150 artistes ont crée jusqu'à aujourd'hui des collections uniques pour Rosenthal

1960 - Ouverture du premier studio à Nürnberg

Afin de pouvoir présenter les nouveaux produits modernisés dans un environnement adéquat, Rosenthal décida dans les années 50 de développer certains départements de vente Rosenthal. Le premier studio Rosenthal a ouvert ses portes en 1960 à Nürnberg. Les studios représentent un pilier essentiel pour Rosenthal dans le réseau de vente. En effet, ils contribuent à préserver la réputation de la marque Rosenthal auprès du public.

1953 - Achat du château Erkersreuth

En 1953, la société de l'époque Rosenthal AG fit l'acquisition du château Erkersreuth. La propriété de la famille von Lindenfels de 1748 était alors dans un mauvais état et il était nécessaire d'entreprendre des rénovations. Lors de la restauration, le château a pris la forme telle qu'elle peut être admirée de nos jours. L'idée de base pour la construction a été le contraste entre le « véritable ancien » et « l'inédit véritable ». Il fallait alors obtenir ce qu'il fallait obtenir. Ce qui n'avait pas pu être obtenu, fut remplacé par du « neuf moderne ». La nouvelle construction fut entreprise par des artistes qui avaient déjà travaillé pour Rosenthal et les séries limitées. À l'entrée, un photophore en porcelaine avec motifs en relief signé Günter Ferdinand Ris, la « Salle Rouge » ornée d'un alphabet graphique de couleurs, œuvre de Victor Vasarely, ou bien encore la salle de cuivre, décorée avec des gravures originales de HAP Grieshaber peuvent être admirés.

1950 - Nouveau départ avec Philip Rosenthal (junior)

Le fils du fondateur de l'entreprise, Philip Rosenthal, fit son entrée dans Rosenthal AG en 1950. Il occupa tout d'abord le poste de chef de publicité, puis plus tard il repris la direction design du produit, pour finalement devenir directeur des ventes. Entre 1958 et 1981, Philip Rosenthal jouera un rôle décisif en tant que président du conseil d'administration dans le développement de la société Rosenthal AG.

Philip Rosenthal au bureau

Philip Rosenthal

1929-1937 - Rosenthal pendant le « Troisième Reich »

À l'occasion du 50ème anniversaire de l'entreprise en 1929, la success story peut se lire en chiffres : 7 000 employés produisent de la porcelaine fait main avec méticulosité, la marque « Rosenthal » est connue dans le monde entier et est beaucoup sollicitée pour être exportée à l'étranger. Le « Troisième Reich » a aussi marqué un tournant dans l'histoire de Rosenthal AG. Le conseiller privé Philipp Rosenthal, d'origine juive, s'est vu obliger de quitter l'entreprise en 1934. Il décède en 1937 à l'âge de 82 ans.

1916 - Naissance d'un héritier

Maria offre à Philipp Rosenthal, père jusque là de deux filles d'un premier mariage, l'héritier tant attendu, nommé Philip.

Maria, deuxième épouse de Philipp Rosenthal

The Rosenthal Story

5 000 000 DE TASSES ET 15 000 000 D'ASSIETTES AU COURS DES 25 DERNIÈRES ANNÉES - « MARIA » EST L'UN DES MODÈLES DE VAISSELLE LES PLUS VENDUS DE TOUS LES TEMPS.

1916 - Maria - ou comment l'amour marque l'histoire de la porcelaine

Il existe des histoires d'amour, si belles, qu'on a du mal à les croire. Comme celle entre Philipp Rosenthal et sa femme Maria, qu'il épouse en 1916. Le conseiller privé est tellement amoureux, qu'il décide sans plus attendre de désigner un service de porcelaine au nom de la jeune femme. Sans se douter que cela deviendra un succès vendu à des millions d'exemplaires.

1910 - Un département consacré exclusivement à l'art

Le fait d'avoir obtenu une autorisation pour consacrer un département à l'art et plus particulièrement à la fabrication de figurines en porcelaine, souligne à quel point la marque Rosenthal est reconnue. Un département consacré à l'art était jusque là un privilège réservé aux manufactures royales et princières.

1908 - Achat de l'usine de porcelaine « Thomas »

Rosenthal fait l'acquisition de l'usine de porcelaine F. Thomas à Marktredwitz, fondée en 1904. La production déménage en 1960 et s'installe dans la nouvelle usine « Thomas am Kulm » à Speichersdorf, dont la façade, composée de formes géométriques, a été construite par l'architecte Marcello Morandini.

Thomas am Kulm - Dépôt central et usine avec construction des façades signée Marcello Morandini

L'image de marque Thomas, 1957-1977

1904 - Production & conditions de travail

En 1904 - à l'occasion du 25ème anniversaire de l'entreprise - Rosenthal employait déjà 1 200 salariés. Philipp Rosenthal attachait beaucoup d'importance à aider ses employés. Il accordait à ses salariés, les mieux payés de tout le secteur, des congés payés - et ce, alors même qu'aucun règlement législatif ne l'exigeait encore. De plus, il fit construire des appartements pour les travailleurs, qu'il louait à des prix particulièrement bas, mais aussi finança l'installation de crèches et de jardins potagers.

1897 - Nouvelle raison sociale

L'entreprise est rebaptisée Porzellanfabrik Ph. Rosenthal & Co. AG, Selb, et elle construit un autre site de production à Kronach (Haute Franconie).

1891 - Construction d'une propre usine de porcelaine

Après des premiers succès économiques, Philipp Rosenthal décide en 1891 de fabriquer lui-même de la porcelaine. Forte de ses innovations techniques et de son concept moderne, la nouvelle manufacture de porcelaine attire l'attention. En effet, le fondateur distingué de l'entreprise cherche constamment de nouvelles idées - fidèle à sa devise : « Je ne peux pas travailler avec des personnes qui ne cherchent pas à repousser les limites. »

1886 - Le premier grand succès commercial

Le réceptacle à cendres « Ruheplätzchen für brennende Cigarren » (lieu de repos pour cigares allumés) sera le premier succès commercial.


Photo: Cendrier peint minutieusement à la main



1879 - Création de l'entreprise

Âgé de 17 ans, Philipp Rosenthal s'envole vers l'Amérique où il commence à travailler comme plongeur et finit comme vendeur de porcelaine. Plein d'ambition, il retourne en Allemagne en 1879 et pose la première pierre de son entreprise à Selb, avec une peinture sur porcelaine dans le château de Erkersreuth.

Usine de porcelaine Rosenthal en 1905

Conseiller privé Philipp Rosenthal

OOPS! The browser you are using is no longer supported.

Browse Rosenthal.com using the latest version of Microsoft Edge, Chrome, Mozilla Firefox or Safari and prepare to dive into an extraordinary beauty experience.